Home


La numérisation à outrance et l’hyper-connectivité virtuelle n’a pas vocation de se substituer au caractère unique d’une rencontre en prise avec le sensible, l’incarné : le vivant.
Même si les concerts en ligne sont une voie à laquelle je me dédie momentanément, je ne me désolidarise pas pour autant des voix de terrain, tous bords confondus ( comme vous le saviez peut-être, je jouais, avant cette crise, en contexte de maison de soin et néo-natalité ) qui visent à se réapproprier ce droit élémentaire : l’écoute, la proximité et le respect de la dignité de chaque être.

Bon nombre d’entre nous à présent en retrait, font œuvre en sourdine et participent déjà, de par leur simple présence, leur art, leur dévouement, au bien commun. Qu’ils en soient ici remerciés.
C’est en tissant des liens de fond que réémergera peut-être l’évidence du peau à peau vital entre l’artisan, l’œuvre et son auditorat.

Vous retrouverez ici mes carnets d’esquisse musicale virtuels : ma manière de prolonger l’onde jusqu’à vous.

https://www.instagram.com/olivier.noria
https://youtube.com/channel/UC6u2Jh2lR4ETyvGyPC-BkAA


Amitiés *


Nb : Soignants, ergothérapeutes, en maisons de repos, hôpital, soins palliatifs — si vous souhaitez une présence musicale, tout autant à l’attention de l’équipe qu’en lien avec les patients, oui surtout faites signe.